Ankara – Cappadoce 8 jours/7 nuits

Vallee de Zemi

Jour 1 : Ankara
Arrivée dans la capitale turque. Accueil à l’aéroport et transfert à l’hôtel.
Transfert : 30 minutes
Hébergement : hôtel

Jour 2 : Cappadoce, Sinasos – vallée des monastères
Transfert pour la Cappadoce et le très beau village de Mustafapasa, l’ancienne Sinasos grecque. Mustafapasa fut habitée par des grecs orthodoxes jusqu’en 1923, dates du traité de Lausanne (échange des population entre la Grèce et la Turquie). Vous êtes ici dans l’un des plus beaux villages de la Cappadoce. Vous pourrez admirez le charme des vieilles pierres ainsi que le medrese aujourd’hui reconverti en université. Dans l’après midi, randonnée dans la vallées dites, des monastères, jusqu’au village troglodytique de Golgoli, aujourd’hui abandonné.
Transfert : 4h
Hébergement : pension
Repas: matin, midi et soir
Marche : + – 360m ; 13km

Jour 3 : vallée de Gomeda
Randonnée dans la très verte vallée de Gomeda. Nous pourrons y observer les plus beaux ensembles de pigeonniers troglodytiques de la région et quelques églises rupestres étonnantes sur les sites de Pancarlik. Arrivée à pied au village d’Ortahisar (littéralement la tour du milieu) dont le rocher-citadelle domine les alentours.
Hébergement : pension
Repas: matin, midi et soir
Marche : + 140m ; – 160m ; 10km

Jour 4 : Ibrahimpasa – montagne de Modut – vallée de Zemi
Marche d’Ortahisar à Göreme en passant par le très beau village d’Ibrahimpaşa. Une des plus belles marches du séjour car le sentier vous guidera tantôt au fond de vallées fraîches et ombragées, tantôt sur les plateaux cultivés d’où émergent quelques petits sommets arrondis qui offrent un point de vue sur l’ensemble de la Cappadoce. Nous terminons la marche dans la vallée dite de l’amour. Comme son nom le suggère, ici les cheminées de fées longues et effilées rappellent étrangement des phallus géants ! Arrivée à Göreme, prestigieuse cité nichée au cœur d’un énorme cirque rocheux où d’innombrables églises creusées dans la roche calcaire rappellent avec fierté les premières heures du christianisme dans l’Antiquité. Les cheminées de fées s’élèvent jusqu’aux toits de la vallée et de tous ses environs et permettent à chaque instant de comprendre le lent travail d’érosion établi par le vent et le ruissellement des eaux depuis des millions d’années. En fin de journée un petit transfert nous conduira à notre pension au village de Cavusin.
Transfert : 5 min
Hébergement : pension
Repas: matin, midi et soir
Marche : Dénivelés : + 510m ; – 430m – 15km

Jour 5 : vallées Rouge/Rose – Cavusin
Aujourd’hui ballade en boucle depuis Cavusin. Visite du vieux village construit autour de deux massifs rocheux criblés d’ouvertures d’anciennes maisons troglodytiques, il fût au Ve siècle un grand centre de pèlerinage chrétien consacré à saint Jean-Baptiste, comme en témoigne aujourd’hui la vaste basilique qui lui est consacrée. Départ pour un des plus beaux ensembles de vallées de la Cappadoce, celui des vallées Rouges et Roses qui doivent leurs noms aux belles couleurs des tufs volcaniques, résultat féerique du travail de millions d’années d’érosion dû au vent et à la pluie, sur une roche volcanique tendre. Pics, vallons, pénitents et cheminées de fée alternent harmonieusement. L’ingéniosité de l’homme y a ajouté une touche particulière, par le besoin de s’intégrer dans ce paysage lunaire : habitations troglodytiques en grand nombre et églises décorées de fresques encore bien conservées. En fin de journée retour par les sentiers à Cavusin.
Hébergement : pension
Repas: matin, midi et soir
Marche : + – 480m ; 10km

Jour 6 : vallée Blanche – vallée des Pigeons – Göreme – Ihlara
Randonnée dans la vallée Blanche, très ouverte et dominée d’élégantes cheminées de fées, où le tuf est d’un beau blanc parfois taché d’ocre. Le chemin suit plus tard un vallon plus étroit, avec des jardins fruitiers, des vignes et des prodigieuses cheminées féeriques dont l’allure phallique a contribué au surnom de cette vallée, dite « vallée de l’amour ». Les habitations troglodytiques de la vallée sont abandonnées et servent maintenant de remises ou d’écuries. Arrivée au village d’Uçhisar, regroupé autour de son promontoire rocheux appelé la Forteresse (une crête de cendres volcaniques en réalité) qui servit de logement troglodytique durant la période hittite. Montée au sommet du château qui le domine pour une vue panoramique sur la Cappadoce. Après un déjeuner pique-nique, départ pour une magnifique balade dans des paysages aux couleurs surprenantes, c’est la vallée des Pigeonniers. Sur ses parois aux couleurs pastel courent des traînées lie-de-vin, des jaunes safran ou des verts moussus. Le sentier serpente entre les jardins et emprunte de nombreux tunnels pour rejoindre le centre du village de Göreme. En fin de journée transfert pour la vallée d’Ihlara, un canyon unique, lieu d’élection d’une grande communauté monastique de l’Antiquité. Si le temps nous le permet nous visiterons en chemin la ville souterraine de Derinkuyu (classée par l’Unesco) avec ses huit étages et ses 55 mètres de galeries creusées dans le sol.
Transfert : 1h
Hébergement : pension
Repas: matin, midi et soir
Marche : + – 460m ; ; 17km

Jour 7 : Vallée d’Ihlara – Ankara
Marche dans la vallée d’Ihlara, haut lieu monastique de l’Antiquité au milieu d’une végétation rafraichissante, le long de la rivière Melendiz qui a entaillé l’immense plateau sur parfois 150 mètres de hauteur et sculpté ce canyon de 14 kilomètres de long. Chaque faille de la falaise abrite des vestiges d’habitations et d’églises richement décorées de fresques colorées, construites jusqu’au Xe siècle (l’église Sous-l’Arbre, l’église aux Jacinthes…). Arrivée au village de Selime qui marque la fin du canyon, nous quittons la Cappadoce pour Ankara, capitale du pays.
Transfert : 4h
Hébergement : hôtel
Repas: matin, midi
Marche : + 210m ; – 310m ; 10km

Jour 8 : Ankara
Au matin court transfert pour l’aéroport d’Ankara. Vol retour.